La sylviculture en Allemagne

Pollmeier Massivholz GmbH & Co.KGPollmeier Massivholz GmbH & Co.KGLe secteur allemand de la sylviculture compte parmi les leaders mondiaux en termes de distribution, de technologie et d’innovation. La construction en bois, le traitement et la transformation du bois ont en Allemagne une tradition centenaire. C’est en Allemagne qu’Hetzer a inventé le bois lamellé-collé, en 1906. Et c’est aussi en Allemagne qu’est né le principe de la gestion forestière durable, mis au point il y a près de trois siècles, en 1713, par Hans Carl von Carlowitz. Les produits en bois à la finition de grande qualité, les ouvrages d’ingénierie novateurs ainsi que les machines et appareils de traitement et de transformation du bois « made in Germany » de grande qualité connaissent une forte demande dans le monde entier.

L’Allemagne possède les plus grandes réserves de bois d’Europe, avec 3,4 milliards de m3. Les principales essences à usage économique sont l’épicéa, le pin, le hêtre et le chêne. Sur un potentiel annuel d’exploitation de quelque 80 millions de m3, 50 à 70 millions environ sont utilisés. La majeure partie des surfaces forestières allemandes porte le label des grands systèmes internationaux de certification tels que PEFC ou FSC.

Avec environ 25 millions de m3 (dont quelque 24 millions de m3 de sciages résineux et de produits de raboterie) en 2007, le secteur allemand du sciage est le leader de la production dans l’espace économique européen. Quelque 30% de la production de sciages allemands sont exportés dans le monde entier, tendance à la hausse.

La filière « bois et forêt » allemande, ce sont environ 150.000 entreprises, un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 170 milliards d’euros et presque 1,2 million d’emplois qui viennent placer l’Allemagne au rang de « global player ».